La Chine, c’est si loin !

Découvrez un peu plus la réalité du fleuve Yangzi

«  Ce fleuve est un gigantesque bouillon ocre…on ne voit pas au-delà de 3 cm ». Pour un fleuve connu sous le nom de « fleuve bleu », qu’il soit devenu ainsi est plutôt bizarre !

Le Yangzi Jiang à proximité de la ville de Chongqing en 2011

Le Yangzi Jiang à proximité de la ville de Chongqing en 2011

Dès 2006, des experts chinois constatent que ce sont les eaux les plus turbides de la planète. Ils ne comptent plus que 52 espèces animales sur les berges dès 2002 au lieu de 126 en 1980.

Le fleuve traverse Chongqing, ville de 32 millions d’habitants inconnue en Europe. 70% des habitants sont des agriculteurs déplacés par la construction du barrage des 3 Gorges, 200 000 arrivent chaque année.

Vidéo sur la ville de Chongqing

L’approvisionnement en eau potable de Shanghai, au débouché du fleuve sur la mer de Chine orientale, va devenir problématique à cause de la pollution du fleuve. La population de Shanghai a augmenté de 25,5% entre 1990 et 2000. En 2000, Shanghai comptait 16,7 millions d’habitants, aujourd’hui elle en compte 23,5 millions.

Retour

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s