S’informer

  • Interroger d’autres personnes autour de toi : les pêcheurs, les autorités chargées de veiller à la bonne santé des fleuves et des rivières. 
  • Prendre contact avec des associations de protection de la nature. Elles organisent souvent des formations et des activités diverses dont des sorties pour développer les connaissances sur les sujets qui t’intéressent. La FRAPNA  (Fédération Rhône-Alpes pour la Protection de la Nature – Haute-Savoie), par exemple, en est une. Dans son site, on y parle de sentinelle et de veille écologique, mais qu’est-ce-que ce que c’est ? ou l’ASL (Association pour la Sauvegarde du Léman) en Suisse.

Retour

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s